h1

Les vainqueurs d’Oscars vivent plus longtemps que les nominés. De même que les riches, par rapport aux pauvres. Pourquoi?

septembre 5, 2007

Les vainqueurs d’Oscars vivent plus longtemps que les nominés. De même que les riches, par rapport aux pauvres. Pourquoi?

Professeur d’épidemiologie et de santé publique à la University College de Londres depuis les années 60, Sir Michael Marmot a passé sa vie à étudier les raisons pour lesquelles certaines personnes vivent plus longtemps que d’autes. Marmot est arrivé à la conclusion que les universitaires et les personnes issus de milieux socialement favorisés jouissaient d’une longévité supérieure face à celle des gens de la classe ouvrière ou de la middle-class. De même que, au niveau mondial, ce sont dans les pays riches que les gens vivent plus longtemps.

Un des nombreux exemples pris par Marmot, est celui des lauréats d’Oscars: les vainqueurs vivent en moyenne 3 à 4 ans de plus que les nominés rentrés bredouilles de la célèbre cérémonie. La clé expliquant cette différence, qu’il s’agisse de cinéma ou non, est la suivante selon Marmot: les vainqueurs, et donc, les gens de pouvoir, souffriraient de beaucoup moins de stress que les perdants, ou les subordonnés.

Certain que le niveau social pourrait plus influer sur la longévité que le fait de faire attention à sa ligne, à ne pas fumer ou à prendre d’autres précautions en matière de santé, Marmot pense que les gouvernements du monde entier devraient offrir aux citoyens plus de contrôle sur leur quotidien et sur leurs vies afin que ceux-ci puissent jouer un rôle essentiel dans la société. Ceci aurait pour conséquence d’augmenter sensiblement leur durée de vie.

Un autre scientifique a mené ce même genre d’études pour ce qui est du monde du cinéma uniquement: Donald Redelmeier, du Sunnybrook Hospital de Toronto, en est arrivé aux mêmes constatations. La volonté de Redelmeir de se lancer dans ce genre d’analyse lui est venue après avoir constaté qu’un de ses pairs, George Davie Smith, avaient découvert que les plus grosses pierres tombales des cimetières d’Ecosse abritaient des corps de personnes ayant bénificié d’une vie plus que confortable de leur vivant: leurs âges étaient plus avancés, et ils avaient eu plus de moyens pour s’offrir des luxueux cénotaphes.

Pour revenir aux acteurs et aux réalisateurs, il resort également que les multiples lauréats (Katherine Hepburn:4 Oscars, Jack Nicholson: 3 Oscars, Marlon Brando: 2 Oscars, etc…) ont 48% de chances en plus de mourir âgés par rapport à leurs collègues, primés une seule fois. Ce qui représente tout de même 6 ans de plus de vie! Les comédiens possédant une seule statuette ont en effet une moyenne de vie de 79.7 ans alors que les nominés doivent se contenter de 76.1 ans. Quant aux « laissés-pour-compte », à savoir ceux qui n’ont jamais décroché la moindre nomination, ils n’atteignent que 75.8 années d’âge. Et ce ne sont ni Richard Burton (aucun Oscar malgré ses 7 nominations: il est mort à l’âge de 59 ans seulement), ni Montgomery Clift (mort à 46 ans, après 4 nominations, et lui aussi, tout comme Burton, des milliers de bouteille de scotch au compteur), qui vont venir contredire ces statistiques.

Toutes ces théories toutefois pourraient ne pas tenir la route, à la vue des statistiques concernant les scénaristes oscarisés. Ceux-ci vivent en effet 3.6 ans de moins que leurs pairs nominés. Afin d’étayer les résultats de ses recherches, Redelmeier avance deux possibles explications. Le prestige pour un scénariste de remporter un Oscar est bien moindre par rapport à celui d’un comédien ou d’un metteur en scène. Seuls les auteurs d’un film lisent les scripts et d’ailleurs, qui donc se rappelle du nom du scénariste de « Forrest Gump », par exemple? Un autre facteur pourrait être que les scénaristes mènent une vie peu saine. En effet, ceux-ci, contrairement aux stars et aux réalisateurs, ne s’entourent jamais de nutritionnistes ou d’entraineurs personnels. Bien au contraire, une victoire aux Oscars et les revenus en découlant, inciteraient les scénaristes à reprendre leurs mauvaises et peu saines habitudes de plus belle.

Moralité triste à dire: soyez puissants, marchez sur les autres et si vous pouvez, devenez superstar de cinéma: vous vivrez bien et longtemps!

Pour découvrir les études de Marmot en détails, cliquer ICI.

oscuckoo.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :